FILORGA NCTF 135 HA
Notes et avis

NCTF 135 HA FILORGA - MÉSOLIFT ANTI AGE                         

                                                                                                                                              

 

Filorga NCTF 135 HA est conditionné par : 5 flacons de 3 ml

 

 

Le traitement de mésothérapie anti age ou mésolift du NCTF 135 HA agit biologiquement et de manière globale sur les causes et les conséquences du vieillissement cutané.

 

La concentration d'acide hyaluronique du NCTF 135 HA, est de 0.05 m

 

Indication du NCTF 135 HA:

  • La biorevitalisation,
  • Lhydratation des peaux fatiguées ou en manque d’éclat,
  • Le traitement des rides et La redensification des peaux matures
  • Le manque de fermeté
  • Traitement des signes de l’âge et maintien
  • 55 ingrédients réparation active des lésions cutanées Hydratation active et exogène Limiter la Perte Insensible en Eau (PIE)
  • Optimisation de l’éclat Acide hyaluronique favoriser l’angiogénèse
  • Rééquilibrage ionique Ca+, K+, Mg+, Na+ pallier les déficiences minérales  

Utilisation du NCTF 135 HA:

 

La mésothérapie est un traitement biologique et progressif qui nécessite un minimum de 5 séances pour une peau visiblement rajeunie. 

Entretien: 1 séance tous les 3 mois. 

 

Composition de Filorga NCTF 135 HA: 

  • L’Acide Hyaluronique d’une concentration de 0.025 mg/ml couplé à un cocktail polyrevitalisant unique de 55 ingrédients 
  • 14 vitamines (A, B, C, E) stimulent les fonctions vitales des cellules 
  • 24 acides aminés favorisent la construction de protéines (élastine, collagène, etc.) 
  • 6 coenzymes catalysent les réactions biochimiques des tissus 5 bases nucléiques activent la communication cellulaire 
  • 4 minéraux pallient les déficiences de la peau 
  • 2 anti-oxydants réduisent la synthèse de radicaux libres 5 x 3ml

 

                     

Retour en haut
FILORGA NCTF 135 HA
Notes et avis

Avis des internautes sur NCTF 135 HA PAR 5 FLACONS (0 avis)

Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
Ajouter votre commentaire
Retour en haut